Histoire & Patrimoine

   

 

 
Monographie

Monographie du village de Lugarde - 1824
LUGARDE, commune du canton de Marcenat, arrondissement de Murat, renferme 11 villages ou hameaux, 140 maisons et 710 habitants.
Le terrain produit un peu de seigle et de l'avoine.
Les pacages sont vastes mais marécageux.
L'église, dédiée à Saint-Martin, a été depuis peu érigée en succursale.
Non loin du chef-lieu, sont les ruines du château fort ayant un souterrain qui
conduit très avant dans les montagnes. Les villages ou hameaux en
dépendant sont : Auzargnes, Grange-Neuve, La Ceppe, La Griffoul, Lauri, Lugarde-soubro, Meynial, Péchel-fau, Peyrolet, Ronzaine.

Lugarde : Lieu de culte dédié au dieu celtique Lug

Originellement, Lugarde était Lugwacht, lieu de culte facilement reconnaissable à Lugarde-Haut,
1 061 m, qui fut un oppidum où les vestiges de murs de fortifications sont encore bien apparents.

L'actuel Lugarde est, à coup sûr, établi sur le site, fondé jadis vers 1 000 m d'altitude au pied du sanctuaire,
flanqué au nord d'un autre poste de défense et de guet,
le château fort (à  1 042 m) dont il ne reste que des ruines surplombant les gorges de la Santoire.

 

Le chateau
chateau2-9.jpg
La commune de Lugarde était autrefois une seigneurie avec un château fort qui a été détruit au début de la Révolution.
Il reste encore des ruines laissant deviner la forme du château.
Malheureusement, ces ruines n’ont pas été classées et les habitants du village voisin, le Meynial, s’en sont servies de carrière (le nom du village vient sans doute de cela, du latin moenia : les ruines).
Le terrain appartient à un particulier qui a planté… des sapins à l’emplacement des ruines, hélas.

Ce château gardait la vallée de la Santoire, rivière aux gorges étroites et abruptes et était en vue directe avec celui d’une puissant voisin, le comtour (comte) d’Apchon, précieux auxiliaire du roi de France pendant la guerre de Cent Ans et dont le chroniqueur Froissard cite souvent le nom.

 

 
 
L'église  
eglise-interieur2-5.jpg eglise2-4.jpg
L’Eglise du bourg a été construite de 1191 à 1221.
Elle possède un porche roman auvergnat très simple mais très fin dont les colonnettes extérieures portent, en vis-à-vis, une tête d’homme et de femme, figurant probablement les seigneurs du lieu. Elle avait autrefois un clocher à peignes ; mais en 1891, il a été
remplacé par une flèche qui en reduit l’unité ; il s’agissait de sacrifier à la mode Viollet-le-Duc !
En même temps, le chœur était rénové, mais en conservant sa forme première.

 

La maison du Bailli
maison-bailli2-5.jpg
Quelques maisons caractéristiques de l’art auvergnat agrémentent le bourg, notamment l’ancienne maison du bailli et rendent pittoresque la place de l’Eglise et le centre du bourg.

 

La mairie - école
ecole12-11.jpg
ecole22-7.jpg
mairie.jpg

 

La gare
gare-ancienne2-2.jpg
P1040985

 

La Vierge de Chavignier et le Suc du Chien
vierge2-2.jpg

Date de dernière mise à jour : 2021-08-06

  • 12 votes. Moyenne 4.4 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam